Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘rue’

Volée ou posée ?

Je n’ai toujours pas réussi à franchir ce pas. Tous les jours, je suis tentée et tous les jours je fais de superbes portraits d’inconnus… juste avec mes yeux.

Lorsque je n’ai pas mon Reflex, je m’accommode bon an mal an de la frustration ; quand je l’ai en main, il me vient des fourmillements dans l’index.

Mais rien à faire. Je n’ai encore jamais osé aborder un seul passant, un seul quidam pour lui demander l’autorisation de le photographier. J’ai pourtant croisé des « gueules » incroyables, inoubliables ; parfois au coin de ma rue, mais surtout en Asie, en Afrique, ou au fin fond de l’ouest américain, au pays des cowboys.

Lorsque mon fils nous accompagnait encore dans nos voyages, je me souviens que chaque fois que la tentation me prenait d’oser enfin demander ou que je me contorsionnais pour trouver un angle discret et actionner le déclencheur à l’insu de mon modèle, mon fils s’emportait presque, rétorquant : « Mais enfin, comment réagirais-tu si on te photographiait, toi ? Si un touriste te demandait d’immortaliser ta bobine ou, pire, si on te « shootait en loucedé » ?

Ce n’est pas tout à fait faux. Même si aujourd’hui, devenue moi-même « chasseur de têtes »,  cette situation m’amuserait.

Anne Jutras, photographe canadienne, s’est récemment posé la question : « Comment photographier un inconnu ? ». Son billet défend la thèse de la transparence. C’est, certes, s’exposer à un refus mais la paix de la conscience vaut bien un cliché manqué.

Voici quelques exemples de vrais-faux portraits pris à la dérobée cet été à Santa Fe (Nouveau-Mexique). Parmi elles, deux photos sont consenties et posées, on les reconnaîtra facilement !

portraits_inconnus (4)

portraits_inconnus (5)

portraits_inconnus (2)

portraits_inconnus (6)

portraits_inconnus (3)

portraits_inconnus (7)

portraits_inconnus (8)

portraits_inconnus (1)

Read Full Post »