Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘photos’

Contretemps

Au parc, les jardiniers de la ville s’activent avant les grands froids tandis que le vulcain s’offre un dernier bain de soleil.

Avisant mon appareil photo, l’un des jardiniers me lance : « C’était magnifique il y a quinze jours. » S’agit-il de l’expression d’une empathie, d’une complicité, de regrets sincères lâchés à l’adresse, en quelque sorte, d’une consœur, d’une professionnelle, comme lui, de la nature et du regard, ou d’une remarque malicieuse, presque condescendante, voire d’un reproche pour n’avoir pas su être là où il fallait quand il fallait, afin de saisir, au paroxysme de leur splendeur, les lumières et les couleurs d’un automne dont il serait, d’une certaine manière, l’artisan.

Quoi qu’il en soit, nullement découragée, je poursuis ma balade, à la recherche des ultimes beautés, plus subtiles, plus discrètes, qui s’entêtent et s’attardent sous la lame glacée de l’hiver pour en contester, pendant quelques jours encore, la victoire et la suprématie.

au_parc1

Read Full Post »

Balade en Limousin dans le parc naturel régional des Millevaches qui répartit ses 1800 km² entre la Corrèze, le sud de la Creuse et l’extrême sud-est de la Haute-Vienne.

L’étymologie de son nom reste contestée (cf. Wikipedia), mais le décompte des bêtes à cornes n’est pour rien dans la dénomination. Parmi les diverses origines avancées, la plus généralement admise est celle qui y voit le plateau des milles sources (mille vacca).

plateau_de_millevaches

Pont de Senoueix sur le Thaurion.

pont_de_senoueix

Pays de l’eau, du hêtre, du pin Douglas, de la lande à bruyère et de la tourbière (e.g. tourbière de Longeyroux), le plateau des Millevaches est aussi l’habitat naturel d’une faune variée, dont la loutre d’Europe qui est devenue l’emblème du parc et qui figure sur le logo officiel.

Lande à bruyères.

tourbiere_de_longeyroux-1

La tourbière de Longeyroux, vieille de 8 000 ans, aux sources de la Vézère.

tourbiere_de_longeyroux-2

tourbiere_de_longeyroux-3

Le pont « La pierre ».

pont_la_pierre

Vaches limousines.

vache_limousine

Read Full Post »

Un vaste pré, oppidum improvisé au sommet d’une colline préventivement fauchée, des meules de foin parallélépipédiques disposées en cercle pour délimiter l’arène et servir de sièges ou de protection pour les spectateurs, une large promenade courant tout autour et bordée de tentes, de chapiteaux, de dais, tel était le décor des « Journées gauloises » de Saint-Gence, petit village de Haute-Vienne, berceau revendiqué des Lemovices dont la capitale régionale, Limoges, située à quelques kilomètres, tire son nom après que la ville, fondée par les Romains aux environs de 10 avant JC, se fut un temps appelée Augustoritum (le gué d’Auguste), laquelle – selon la tradition – aurait été édifiée sur les bases d’une implantation celte plus ancienne (Rita).

Ces « Journées gauloises » se sont déroulées les 2 et 3 juillet. Au programme, expositions, conférences, banquets gaulois et reconstitutions en costumes d’époque.

Les_Gaulois (1)

Les_Gaulois (2)

Les_Gaulois (3)

Les_Gaulois (4)

Les_Gaulois (5)

Read Full Post »

La glycine a laissé s’échapper ses chapelets,

Viennent les volutes violettes des clématites,

Tombe la pluie.

Mauve1

Mauve2

Mauve3

Read Full Post »

La saison s’avance mais on trouve encore des crosses de fougère à photographier et à déguster.

Fougere (1)

Des gourmets, amateurs de nature, font la cueillette de cette plante sauvage, pourtant toxique pour l’homme et les animaux.

Bon nombre d’espèces de fougères sont protégées mais on peut ramasser la fougère aigle, faiblement toxique, que l’on trouve partout dans nos sous-bois.

Le taux de dérivés de cyanure augmentant avec la maturité, il faut choisir uniquement de très jeunes pousses de 10 à 15 cm. Elles se mangent cuites après une longue préparation pour enlever les toxines et le mucilage.

On les apprécie au Canada, on en raffole en Asie, au Japon, en Corée, aux Philippines où on les consomme fraîches ou séchées.

Fougere (2)

Read Full Post »

Carnaval

Quelques portraits faits dans la grisaille et le froid lors du défilé carnavalesque, dimanche dernier.

Carnaval_2016 (4)

Carnaval_2016 (2)

Carnaval_2016 (5)

Carnaval_2016 (3)

Carnaval_2016 (1)

Read Full Post »

C’est aux USA, au cœur des déserts de l’ouest et à la fin des années 1960, que des artistes ont commencé à installer leurs œuvres en pleine nature, inaugurant ainsi une nouvelle tendance artistique, le land art.
Les sites sont minutieusement choisis et les œuvres, souvent gigantesques. Les artistes du land art tirent profit des matériaux trouvés sur place et travaillent le bois, la pierre, le sable ou le végétal. La nature est au cœur de l’œuvre, elle la fait naitre et disparaître, lentement, en l’exposant aux éléments et à l’érosion naturelle. Beaucoup d’œuvres ne sont plus qu’un souvenir photographique.
Officiellement, le land art est né d’une volonté de sortir l’art des musées et des galeries, de rejeter sa marchandisation le réservant à une élite.
Les quelques œuvres présentées ici s’inscrivaient dans le cadre de l’édition 2015 du programme « Horizons, Arts Nature en Sancy ».
Je ne m’autoriserai pas à émettre d’avis sur leur qualité artistique si ce n’est pour dire que la glose dont certains artistes entourent leurs réalisations dépasse parfois largement l’émotion qu’elles déclenchent chez le regardeur. Il n’en demeure pas moins que ces installations ont été comme autant de jalons singuliers, insolites, sur un agréable parcours de randonnée autour de la magnifique chaîne des puys.

Relais par Anabelle SORIANO. Entre la Banne d’Ordanche et Le Puy Gros.

Kern avec vue.

Land_art (1)

J’ai rêvé d’un château par le Collectif TIME MAKER’S. La Roche Vendeix (La Bourboule).

Sur l’emplacement d’un château médiéval dont il ne reste plus aucune trace.

Land_art (2)

Sinfonia invisible par Tiziana BERTONCINI. Près des cascades de Chiloza (Besse).

Ici il faut écouter le chant de ces orgues suspendues.

Land_art (3)

Walden raft par Florent ALBINET et Elise MORIN. Lac de Gayme (Picherande).

Référence à Walden ou la Vie dans les bois de Henry David Thoreau.

Land_art (4)

Zones de turbulences manifestement aggravées par Roland CROS. Puy de Chambourguet (SuperBesse).

Land_art (5)

Read Full Post »

Older Posts »