Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for janvier 2015

Petite sortie au jardin botanique.
Janvier, oui, et alors ? Je fais confiance.
Les dictats de la saison n’ont pas forcément raison de toute la végétation. Surtout si elle est exotique.
C’est ce que je me disais, partant d’un bon pas, sous un ciel sombre et venteux, impatiente de trouver là-bas lumière, couleur et qui sait, peut-être la chaleur.
Patatras, le jardin est sens dessus dessous !
Des camions encombrent les allées et les jardiniers, omniprésents et tapageurs, s’activent dans les parterres. Furieux, affamé, les narines dilatées, progressant dans un nuage pulvérulent, un dragon rugissant ingurgite branches et feuillages fraichement coupés. Même pas peur !
Envolé le rêve de petit paradis, l’hiver règne en maître ici aussi et impose ses travaux. Tenace comme un détective, je me lance à la découverte du moindre indice, du moindre signe de vie.

 ◊

Jasmin jaune – Aucuba du Japon panaché (photos du haut)

Arum – Ajonc (photos du bas)

blog_indice (2)

blog_indice (1)

Daphné odorant et choux d’ornement.

blog_indice (3)

Read Full Post »

On va parfois bien loin pour voir des fauves quand les évènements récents nous prouvent qu’ils viennent jusqu’à nous.

Quant à ceux-là, on est ravi de croiser leur route.
Il faut ouvrir l’œil. Silence et connivence avec la nature sont leurs meilleurs amis mais le lion est paresseux, il passe son temps à dormir et facilite ainsi la traque du photographe.

Lion et lionceaux dans la réserve de Nkomasi.

lion_et_lionceaux

Lionne dans le parc national Kruger.

lionne

Lions dans le parc national Kruger.

lions(1)

Lionnes, mères des sept lionceaux (1ère et 5ème photos).

lionnes

Lion et lionceaux à Nkomasi.

lion_et_lionceaux(1)

Deux lions au repos dans le parc national Kruger.

lions

Aperçu de notre tente dans le lodge de Nkomasi.

Nkomasi

Le lodge est situé près d’une rivière tout aussi habitée que le bush.

P1300084

Read Full Post »

Comment aujourd’hui, jour de deuil national, souhaiter le meilleur pour chacun de mes lecteurs quand le pire vient de se produire ?
Le meilleur nous l’avions. Je veux parler ici de l’humour, de l’intelligence, du sens de la dérision, du sens politique et de la liberté d’expression qu’incarnait l’équipe de Charlie Hebdo.
En les pleurant aujourd’hui, je voudrais vous souhaiter pour 2015 toutes les vertus et toutes les valeurs qu’ils défendaient.

Mais on ne souhaite pas le rire, on ne souhaite pas l’intelligence ni la liberté d’expression, on les gagne, on les arrache, on se les approprie par un travail insatiable sur soi.

Aussi, pour 2015, je vous souhaite… du travail et des victoires.

Read Full Post »