Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for mai 2013

Je n’ai pas la main verte.
Pratiques, les plantes vivaces font mon affaire. Elles apparaissent et disparaissent dans le jardin, au rythme des saisons, sans me donner trop de travail.
Dans la maison, je consomme davantage. A part les cactées, les plantes à fleurs ne font, en général, qu’un bref passage. Trop d’eau, pas assez d’eau, trop chaud, pas assez de lumière. Chez moi, la longévité d’une plante se compte en jours.
Pourtant, je possède des orchidées depuis deux, peut-être trois ans. Enfin, je veux dire… des feuilles d’orchidées avec plein de racines glabres et argentées qui débordent du pot. Les fleurs… y en a plus… depuis belle lurette.
Marre. J’en ai marre. Décide de les jeter. Un dernier coup d’œil. Remords. J’avise un coin sombre. Sursis.
Je savais les plantes, comme les vaches, sensibles à la musique, attentives à la parole humaine mais j’étais dans l’ignorance la plus absolue de leur don de voyance.
Médium ! J’en suis certaine, elles sont médium ! Les orchidées lisent dans les pensées !
Elles ont flairé le mauvais coup, le coup tordu, le coup du recoin, antichambre de la poubelle.
Au bout d’un mois, m’apprêtant à mettre enfin ma sentence à exécution, j’avise dans les pots desséchés, une curieuse excroissance.
Qu’est-ce donc ? Une racine brune, une tige sans feuille ?
Non… ça peut pas être ça ? Des boutons ? Des boutons pour faire des fleurs ?
Sans rancune, les plantes abandonnées m’offrent là une chance de rédemption.
Les fleurs écloses, la séance photo s’est vite imposée.

Sans rancune, ai-je dit ? Pas si sûr.
À bien les regarder, un doute s’insinue en moi. Je sens planer une menace, un désir, sournois, de vengeance.
Comment, vous n’avez rien remarqué ?
Là, juste devant, deux crocs, deux petits crocs acérés, identiques aux crochets d’un serpent, et qui incitent à garder ses distances.

Dorénavant, je réfléchirai à deux fois avant de mettre au rebus une plante défraîchie.

-oOo-

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

orchidees (3)

-oOo-

orchidees (2)

-oOo-

orchidees (1)

-oOo-

orchidees (5)

-oOo-

Read Full Post »

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

mesange_charbonnniereMésange charbonnière.

pinson_02Pinson.

rouge-gorge1Rouge-gorge.

Read Full Post »

Pas question de faire des photos. Le mauvais temps persistant m’oblige à rester à la maison.

Mais à quelque chose malheur est bon et mettre de l’ordre dans mes photos étant devenu, depuis longtemps, une urgence, je me suis enfin décidée à trier et classer.
C’est ainsi que j’ai redécouvert ces oiseaux photographiés du temps où je jouais à cache-cache avec eux dans un parc de la ville.

C’était cet hiver et à l’averse (ah, le lapsus !)… à l’inverse d’aujourd’hui, on pouvait, malgré le froid, sortir son appareil photo.

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

Rouge-gorge.

rouge-gorge(1)

Merlette.

merlette

rouge-gorge(2)

Pinson.

pinson

rouge-gorge(3)

En écrivant ce post, j’ai écouté en boucle Bernard Benoît parce que les notes de sa guitare font écho aux gouttes de pluie qui tambourinent sur mes vitres et qu’elles me rappellent d’excellents souvenirs.

Read Full Post »

La terre est bleue comme une orange
Jamais une erreur les mots ne mentent pas
Ils ne vous donnent plus à chanter
Au tour des baisers de s’entendre
Les fous et les amours
Elle sa bouche d’alliance
Tous les secrets tous les sourires
Et quels vêtements d’indulgence
À la croire toute nue.

Les guêpes fleurissent vert
L’aube se passe autour du cou
Un collier de fenêtres
Des ailes couvrent les feuilles
Tu as toutes les joies solaires
Tout le soleil sur la terre
Sur les chemins de ta beauté.

Paul Eluard, L’amour la poésie, 1929.

bleu

Read Full Post »

Roussillon (Vaucluse) est célèbre pour la richesse de ses ocres. De grandes carrières ont été exploitées entre la fin du XVIIIème et le milieu du XXème siècle.

“Le sentier des ocres” permet de découvrir ce site, maintenant protégé.

roussillon (2)

Campanile de l’église de Roussillon.

roussillon (4)

roussillon (3)

Dans le village de Roussillon, tous les chats sont …

roussillon (1)

Read Full Post »

A 1,5 km de Gordes, au village des bories.

10 ans de travaux de restauration.

20 cabanes ou bories.

Combien de pierres pour une seule borie ?

-oOo-

Cliquez sur les photos pour les agrandir.

cerisiers (2)

Sur notre route, des cerisiers en fleurs.

-oOo-

village_des_bories (4)bis

Les bories sont des cabanes en pierres sèches, en forme de ruche ou de nef.

Elles servaient de bergeries, de granges ou d’habitations saisonnières jusqu’au XIXe.

Depuis 1977, le village des bories est classé aux « Monuments Historiques ».

-oOo-

village_des_bories (6)

-oOo-

cerisiers (1)

-oOo-

village_des_bories (5)bis

-oOo-

Read Full Post »

Gordes, dans le Vaucluse, est l’un des villages les plus visités du parc naturel du Lubéron.

Au mois d’avril, c’est encore très calme. Aussi est-ce en toute quiétude que nous avons pu flâner dans les ruelles encaladées et tortueuses de ce village provençal accroché à son piton rocheux et dominant la plaine de Cavaillon.

De nombreux artistes, André Lhote, Marc Chagall, Victor Vasarely, Jean Deyrolle ou encore Pol Mara avaient trouvé ici leurs sources d’inspiration.

gordes  (9)

gordes  (3)

Une rue caladée, encaladée ou en calade, ou plus simplement une calade,
désigne en Provence une rue en pente pavée de galets
ou de pierres calcaires (réf. Wikipedia).

gordes  (1)

gordes  (2)

gordes  (6)

gordes  (5)

gordes  (8)

Read Full Post »

Older Posts »