Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for 11 novembre 2012

J’ai l’habitude d’utiliser un accessoire préhistorique.

La matière a changé, l’outil reste identique. La même forme pour le même geste, la même fonction depuis… le paléolithique.

C’est en effet vers 16 000 av JC qu’apparaît l’aiguille à chas. Elle va bouleverser le quotidien de l’homme de Néandertal. On passe alors des simples oripeaux jetés sur les épaules aux vêtements cousus. Grâce à l’aiguille, les inventions s’enchaînent : l’outre, le kayak, etc.

Cette véritable révolution technologique est bien sûr à mettre au compte de l’ingéniosité masculine.

Cependant, pour des raisons obscures et sur lesquelles les historiens achoppent, l’homme a échoué à acquérir la maîtrise de son invention et a dû faire très tôt appel au doigté féminin pour finalement (et définitivement) lui laisser le monopole de l’instrument. Alors que l’arbalète, le canon, la bombe H, la chasse, la corrida et le verre à Ricard, autres fleurons du viril génie, sont restés -presque exclusivement- l’apanage de l’homme, ses doigts gourds se sont évertués en vain à manier un outil rudimentaire imaginé par son esprit en gésine. Ce qui infirme une citation biblique selon laquelle il serait relativement facile pour un chameau de passer par le chas d’une aiguille.

Afin de faciliter le travail des archéologues, j’ai réalisé et brodé un pique-aiguilles à mon initiale.

Read Full Post »