Feeds:
Articles
Commentaires

La fête foraine

…Tout n’était que lumière, poussière, cris, joie, tumulte; les uns dépensaient, les autres gagnaient, les uns et les autres également joyeux. Les enfants se suspendaient aux jupons de leurs mères pour obtenir quelque bâton de sucre, ou montaient sur les épaules de leurs pères pour mieux voir un escamoteur éblouissant comme un dieu. Et partout circulait, dominant tous les parfums, une odeur de friture qui était comme l’encens de cette fête…

Charles Baudelaire (1821-1867) Le spleen de Paris – Le vieux saltimbanque.

 

La fete

_DSC1907

Voeux

Voeux 2020

Flammes

L’automne embrase les fougères aigles.

flammes (2)

flammes (1)

Flammes

flammes (3)

Un été de lavande

Quelques images du pays de la lavande en juillet dernier, sur le plateau de Valensole, et souvenirs d’un séjour parfait, chez Gérard et Joceline, au Pigeonnier des Banons, près de Puimoisson (Alpes de Haute-Provence).

Le vieil arbre

LAVANDE (1)

Le soleil vient de se coucher sur les champs de lavande

LAVANDE (2)

Zygène de la filipendule

LAVANDE (3)

Une rue de Puimoisson

LAVANDE (4)

Clapotis dans le jardin du gîte

LAVANDE (5)

Méli-mélo de photos prises dans le gîte

LAVANDE (6)

Farniente à l’ombre des tilleuls

LAVANDE (7)

On moissonne déjà !

Happy Easter !

easter (3)

easter (2)

easter

Les discrètes

Elles ont l’éclosion modeste. Minuscules, les petites vivaces du jardin sèment discrètement nuances et parfums, à l’instar du flamboyant forsythia qui impose l’éclat de ses ors.

1

Après la pluie

2

Les oiseaux de là-bas

Dans les réserves animalières d’Afrique du Sud et dans l’immense parc Kruger en particulier, le prestige des Big Five et la fascination qu’ils inspirent au visiteur occasionnel éclipsent bien souvent les hôtes ailés du bush. Pourtant, du grand marabout au petit martin-pêcheur huppé, les espèces d’oiseaux sont aussi nombreuses que variées et offrent des spectacles hauts en couleurs à qui veut bien prendre le temps de les observer. Étrangement, rares sont ceux qui le font à tel point que les vrais passionnés d’ornithologie prennent parfois la peine d’apposer un logo à l’arrière de leur véhicule pour signaler leur pacifique et patiente activité et détourner l’attention des impatients qui n’ont de considération que pour les grands prédateurs.

Jumelles en mains, ces paisibles bird watchers traquent le moindre frémissement dans le bush pour y débusquer ses occupants colorés, empanachés, timides ou bruyants qu’ils consentent, mais pas toujours, à photographier.

Choucador de Burchell

 

Tantale ibis

Vautours africains

Guêpier nain

Martin-pêcheur huppé

Calao leucomèle